Un dénommé Jean

De nous tous, il était le premier à donner le la,
De la liste des artistes inscrits, classement oblige,
En toutes circonstances, présent, sans que nul l'oblige,
Voué à la première place, initiale A.

Toujours prêt à répondre : "je suis là"
A privilégier le classement alphabétique,
Il est de notoriété publique,
Que X, Y, ou Z soient oubliés au profit de A.

A l'envie de se mettre, par pudeur, en deçà,
Alors que son patronyme le plaçait devant,
L'irrésistible envie de rentrer dans le rang,
Une facette de son art, c'était aussi cela.

Gentillesse et disponibilité prenaient le pas,
Au sein de l'Association, dissiper tout nuage,
A se donner pour que fonctionnent les rouages,
Se rendre à l'évidence, il était encore là.

Mi-octobre, pour nous, terriens, le ciel se voila.
Le Créateur rappelait son disciple à lui.
Restaient ses oeuvres, pour traverser la nuit,
Par-devant Saint-Pierre, il répondit :"Me voilà !"

Hommage à Jean ASARI

(Robert Lloret, Mondragon, Juin 1999)